Je les ai accompagnés

Florentine van Thiel

Equicoach

Sa passion

Ce qui passionne Florentine, au-delà de son amour pour les chevaux, c’est la connaissance de soi et les compétences relationnelles.

Florentine accompagne depuis 10 ans les individus et les équipes dans le développement de leurs compétences relationnelles. Elle est la créatrice du triangle de la réussite, un système qui combine confiance en soi, leadership et cohésion d’équipe pour développer une vision d’entreprise basée sur des valeurs partagées. 

Fondatrice de l’école d’équicoaching COTAC, elle forme des équicoachs en France, en Suisse et en Belgique depuis 2011.

Ses livres

Révélez votre leadership

avec l’équicoaching

Le cheval, miroir de notre comportement relationnel

Ce livre s’adresse à toutes les personnes qui dirigent des équipes ou des groupes et souhaitent devenir inspirantes et motivantes.

Il existe de nombreux outils de coaching qui révèlent le potentiel de tout un chacun. Le cheval, véritable baromètre de notre état émotionnel, va plus loin que le coaching traditionnel : il rend perceptible notre comportement relationnel, nous permet de nous connecter à nous même, à nos objectifs, à nos collègues.

Ce livre, à travers des cas concrets, met en avant les similitudes entre le management et le cheval et permet de découvrir la manière de guider une équipe, sans exercer de moyens de pression. Rencontrer un cheval, sans monter dessus pour le faire bouger, demande de la confiance en soi, une vision précise de l’endroit où l’on veut aller, une communication claire et une capacité à motiver avec une écoute profonde. Des qualités essentielles pour tout leader.

Où peut-on trouver le livre ?

Sur le site de l’éditeur – Sur le site de l’auteur – Sur Amazon

Son parcours d'auteure

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire ce livre ?

J’ai toujours adoré écrire et j’écrivais régulièrement des articles de blog. Un jour, Benoit Hebea (qui m’a formée en neurosciences) m’a dit : « Pourquoi tu n’écris pas un livre sur tout ce que Lancelot t’a apporté ? ». J’avais plein de pages écrites sur Lancelot (c’est d’ailleurs un autre livre à paraître !). Mais l’important, le plus urgent, c’était la transmission de ce qu’est réellement l’équicoaching.

Quand je t’ai vue sur Facebook, je n’avais ni le temps ni l’argent, mais j’ai suivi mon intuition. Et je t’ai contactée.

Qu’est-ce que ce livre t’a apporté ?

Transmettre mon expérience était ma priorité. Le livre m’a également permis de déposer par écrit mon approche, ma méthode, mes processus.

Enfin, j’avais envie de célébrer le succès de mon activité d’équicoaching et d’augmenter ma notoriété pour déployer mon activité, pour toucher encore davantage de personnes.

 

Un conseil pour les auteurs qui souhaitent se lancer dans l’aventure ?

La suite de l’interview sera disponible prochainement.